Expérience Internationale - Association régie par la loi de 1901 - SIREN 524 523 461 - APE 9499Z - Email

DANEMARK

 

Superficie : 42.916 kilomètres carrés

 

Population : 5 659 700 habitants (Fév.2015)

 

Densité de la population : 130.50 par km²

 

Capitale : Copenhague (569 557 habitants en 2014 mais 1 950 430 hab.avec l'agglomération)

Villes importantes : Århus, 259.754 hab., Odense, 172.512 hab., Aalborg, 109.092 hab. (en 2014)

 

Langue officielle : Danois (mais l'anglais est largement parlé comme deuxième langue)

 

Forme de l'Etat : monarchie constitutionnelle

 

Monnaie : Couronne Danoise (DKK) ( le Danemark ne fait pas partie de la zone Euro) - Pour connaître le taux de change cliquez ici.

 

 

 

Stages agricoles rémunérés au Danemark

 

Introduction

 

Le Danemark est une des plus vieilles monarchies dans le monde, une monarchie dont l'histoire remonte à l'ère Viking aux alentours de l'An mille. La société danoise est régie par la Constitution de 1849, qui a engendré un système caractérisé par la recherche d'un consensus par delà toutes les divergences politiques. Le Danemark est souvent cité comme parmi les pays où il fait bon vivre, qui ne connaît pas la corruption, et où l'Etat-providence assure une relative homogénéité du niveau de vie, toutes couches de population confondues. Les enquêtes d'opinion concluent par ailleurs régulièrement que les Danois se considèrent comme l'un des peuples les plus heureux de la planète.

Généralités sur le Danemark

 

Pays de l'Europe septentrionale, le Danemark est un pays plat, le point culminant étant à 173 m, c'est un Etat continental, avec la péninsule du Jutland, qui représente 70% de la superficie du pays, frontalier de l'Allemagne (frontière commune d'environ 68 km), mais aussi insulaire avec 406 îles dont une centaine seulement sont habitées.


Les îles les plus importantes sont le Seeland (Sjaelland) où se trouve la capitale du pays, Copenhague, puis la Fionie (Fyn), Lolland, Falster et Bornholm. Un pont de 18 km, sur le détroit Store Baelt, relie Copenhague à la Fionie et au Jütland. Un autre pont relie, depuis juillet 2000, Copenhague à Malmö (Suède).


Le pays est bordé par la mer du Nord et le Skagerrak (détroit séparant le Danemark de la Norvège) à l'ouest, le Kattegat et la mer Baltique à l'est. Le point le plus continental est à seulement 50 km de la mer. Le Danemark offre une longue ligne côtière de 7300 km qui a favorisé l'implantation des ports et le commerce maritime. L'extension des plaines a favorisé l'essor des cultures céréalières ainsi que l'élevage. La forêt ne couvre que 10% du territoire.


Le Danemark comprend également deux territoires dotés d'une autonomie interne : les îles Féroé (1 399 km2) et le Groenland (2 175 600 km2 recouverts à 85% par l'inlandsis), qui bénéficie d'un statut particulier depuis 1979.

 

L'agriculture danoise

 

La superficie totale du Danemark est de 4,310,000 hectares. Le nombre de fermes en 2010 était de 42 099, dont 4.980 de 100 à 200 ha et 3.100  de plus de 200 ha.  La surface moyenne des exploitations s’établit à 65 hectares . En 2010, les terres cultivées au Danemark représentaient 2.646.000 hectares, soit 64,3 % de la superficie totale du pays. La superficie totale de la production céréalière représente 1.469.000 hectares.

 

Le Danemark exporte les 2/3 de sa production (représentant 4% du PIB) dont 90% des produits de la pêche. Le secteur agroalimentaire représente 15% des exportations.

 

 L’agriculture biologique se développe également, avec 2.700 fermes enregistrées comme telles et qui occupent 7 % de la surface agricole (l'objectif du gouvernement est d'atteindre 15 % en 2020).

 

Le Danemark est connu pour son secteur agricole et alimentaire. Les agriculteurs danois produisent une quantité de nourriture suffisante pour alimenter 15 millions de personnes chaque année - trois fois la population danoise. Par leurs coopératives agricoles, les agriculteurs danois possèdent et contrôlent les principales industries de transformation et de commercialisation des produits alimentaires dans leur pays. Les abattoirs et laiteries  sous forme de coopératives agricoles ont une part de marché de plus de 90 pour cent de la production annuelle.

Situé dans la zone de climat tempéré, les agriculteurs danois ont un bon point de départ pour produire des cultures et des produits d'élevage. La température moyenne varie de 0 degrés centigrades en Janvier-Février à 25 degrés centigrades en Juillet. La pluviométrie moyenne est d’environ 70 cm par an.

 

Le Danemark accorde beaucoup d'importance à la formation de ses futurs agriculteurs qui doivent réaliser également une partie de leur formation sous forme de stages en exploitations.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Cultures
Les principales cultures au Danemark sont principalement le blé et l'orge, couvrant plus de la moitié de la superficie agricole. Les cultures fourragères, principalement d'herbe et de maïs pour l'ensilage, s'élèvent à 780.000 hectares, mais le Danemark est également un important producteur de cultures commerciales telles que la graine de colza, la betterave à sucre et de semences de divers types. Il existe environ 5.000 producteurs de semences au Danemark.

Elevage

L'élevage reste dominant : le Danemark est le premier exportateur mondial de viande porcine, et de produits laitiers.

 

Les conditions naturelles et climatiques font du Danemark un pays idéal pour la production laitière. On dénombre 4.000 fermes laitières avec une moyenne de 127 vaches par exploitation et un quota moyen de 1,142 tonnes. La race Holstein prédomine (72 %), suivie par la  race Jersey (12 %) puis la race Rouge Danoise (8 %), la Red Holstein (1 %) et des croisements de races (7%). La moyenne de production s'élève à 9.250 kilos par vache. 34 entreprises assurent la transformation du lait en produits laitiers élaborés (dont un large majorité de coopératives).

 

Le Danemark compte environ 5.000 fermes porcines produisant 28 millions de porcs annuellement. Les races dominanes sont Landrace, Large White et Duroc. 62 % des fermes porcines ont plus de 500 truies (qui produisent une moyenne annuelle de 30 porcelets sevrés). L'Union Européenne ( et notamment l’Allemagne)  ainsi que la Chine et le Japon sont les principaux pays importateurs de la viande de porc du Danemark.

 

L'aviculture occupe également une place importante, ainsi que l'élevage d'animaux à fourrure (2.000 éleveurs de visons). Le Danemark est le premier producteur mondial de peaux de visons (14 millions par an).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Déroulement des stages agricoles au Danemark

 

Processus de candidature

Il est important que vous précisiez clairement dans votre formulaire de candidature le type d’exploitation que vous souhaitez. Afin d'obtenir un stage au Danemark, vous devez avoir de l'expérience dans votre domaine de travail demandé. Après que nous ayons reçu votre demande complète nous la transmettrons à notre partenaire Danois, qui essayera de faire correspondre vos qualifications avec un employeur (maître de stage).

Les dossiers de candidature doivent nous parvenir au moins trois mois avant la date prévue pour le début du stage.

 

Hébergement au Danemark

L’hébergement sera fourni chez votre employeur à un coût fixe de DKK 1500, y compris l'électricité et le chauffage. En fonction de votre hôte, vous aurez soit à cuisiner vos propres repas, ou  bien certains repas seront fournis.

 

Période d’essai ou de probation

Les 3 premiers mois constitue une  période de probation. Pendant cette période, l'employeur ainsi que le stagiaire peuvent décider de mettre fin à l'emploi avec deux semaines de préavis. Notre partenaire Danois doit être immédiatement informé, le jour-même ,  si le contrat de travail est résilié.

 

Assistance au cours du stage

Si vous avez des problèmes pendant votre séjour notre partenaire Danois est toujours disponible pour vous aider. Outre le contact de notre partenaire Danois, le stagiaire étranger au Danemark aura une personne de contact au bureau régional des Clubs de jeunes agriculteurs, qui peut être contacté en cas de questions ou de problèmes. Si par exemple les conditions de travail de votre placement ne vous semblent pas correctes, un conseiller de la jeunesse agricole se rendra sur votre lieu de de stage et examinera ce qui doit être changé.

En Juin, notre partenaire Danois organise un séminaire de regroupement de plusieurs jours pour tous les stagiaires agricoles étrangers se trouvant au Danemark. Vous y serez convié.

 

Exigences

L'agriculture moderne au Danemark a besoin d'aide compétente et qualifiée.

Pour participer à notre programme vous devez:

• être âgé(e) de 19 à 29 ans,

• parler l'anglais et / ou allemand,

• être un étudiant ou diplômé d'un lycée agricole, école technique agricole ou université agricole,

• avoir une expérience de travail à temps plein à la ferme pratique dans le type d'exploitation demandé (minimum. 6 mois),

• avoir de préférence un permis de conduire pour voiture

• être prêt à rester pour 6 à 12 mois (les séjours de moins de 4 mois ne sont pas acceptés)

• être célibataire

 

 

Coût du programme & rémunération

En plus des frais de dossier demandés par EXPERIENCE INTERNATIONALE (310 € en 2015), vous devrez également verser des frais administratifs de placement et de suivi à notre partenaire Danois.

 

Pour l'année 2015, les frais  demandés par notre partenaire Danois sont les suivants:

  • stage jusqu'à 6 mois: DKK 3050 (3050 Couronnes Danoises, soit en au taux de change de mars 2015, environ 410 € )

 

  •  stage de plus de six mois et jusqu’à douze mois : DKK 4500 (4500 Couronnes Danoises, soit au taux de change de mars 2015, environ 605 € )

 

Le montant ci-dessus sera déduit de votre salaire des deux premiers mois de votre stage au Danemark.

En plus des frais d'administration, vous devrez payer l'assurance complémentaire locale (DKK 84 / mois si vous êtes de l'Union Européenne

Les frais de voyage jusqu'au lieu de stage au  Danemark sont à la charge des paricipants.

 

Rémunération

Le salaire mensuel avant impôts est  de DKK 8,565.86 (soit environ 1.150 € au taux de mars 2015) plus les repas. Dans certaines fermes vous devrez cuisiner tout ou partie de vos propres repas. Vous obtenez de l'argent supplémentaire pour acheter votre nourriture si vous êtes obligé de préparer vous-même vos repas. Si vous obtenez tous les repas avec la famille d'accueil, vous n’obtenez pas de montant supplémentaire.

Le paiement des heures de travail supplémentaires pendant les périodes de pointe est DKK 101,19 par heure, pour les deux premières heures par jour et 121,43 DKK ensuite par heure supplémentaire.

 

La ferme d'accueil doit vous fournir une chambre équipée, y compris le chauffage et l’électricité, l’eau, draps et serviettes. Le prix pour cette chambre est fixée à 1 500 DKK / mois, qui est déduit de votre salaire. Vous aurez également à payer pour le transport , à votre arrivée, de Copenhague à la ferme d’accueil.

L'assurance accidents du travail est souscrite par l'employeur et entièrement à sa charge

 

Au Danemark, la déduction fiscale est d'environ 39%. Chaque mois, vous obtenez environ env. DKK 5300 en paiement en espèces net après que l’impôt a été déduit. Le montant exact dépend de conventions fiscales spécifiques entre le Danemark et votre pays d'origine et pourrait changer d'une année à l'autre.

 

Types de fermes d’accueil disponibles

 •  Fermes d'élevage: bovins laitiers, élevage porcin (ces placements sont les plus répandus)

 •  Fermes céréalières et grandes cultures (bonne expérience requise dans la conduite des tracteurs et machines agricoles). Peu de placements (0-5/ans).

 •  La production de légumes. Nombre limité de placements (10-15 / an en tout).

 •  Elevage de visons et de chevaux. Très peu de placements (0-5 par an).

 

Travailler en agriculture au Danemark

Tous les fermes d'accueil sont approuvées pour accueillir des stagiaires par le club régional des jeunes agriculteurs, qui a visité la ferme et vérifié que le travail et les conditions de vie sont convenables.

 

Les heures de travail pour les stagiaires placés dans le cadre de ce programme sont de  37 heures par semaine.

Pendant les périodes de pointe telles que les semis et les récoltes, il y a généralement un surcroît de travail. En règle générale, vous obtiendrez du temps supplémentaire en compensation pour les heures dépassant 37 heures par semaine. L'agriculteur hôte peut choisir de vous payer un supplément pour les heures supplémentaires au lieu de vous donner du temps de congé supplémentaire.

 

Les stagiaires travaillent aux côtés de l'agriculteur et parfois aussi avec des travailleurs Danois. Aucun stagiaire ne devrait travailler de plus longues heures que l'agriculteur lui-même. Les stagiaires qui veulent travailler avec les animaux doivent être prêts à travailler les samedis et dimanches. Tous les stagiaires doivent être prêts à travailler le samedi et éventuellement le dimanche pendant les saisons de pointe.

Les stagiaires auront 2½ jours de congés par mois, ou 15 jours au cours d'une période de 6 mois.

 

Période de probation (d’essai)

Les trois premiers mois sont une période de probation, au cours de laquelle le stagiaire ainsi que l’employeur peuvent annuler le contrat avec préavis de deux semaines. Après la période d'essai du contrat (donc après trois mois) celui-ci peut être résilié par les deux parties avec un préavis d’un mois.

 

Attentes de l'agriculteur Danois à votre égard

Responsabilité et l'indépendance

Le Danemark est particulier en raison du niveau très élevé de la responsabilité et d’indépendance au niveau du travail.

Si vous envisagez de devenir un gestionnaire d'une ferme dans votre pays d'origine ou d’exploiter votre propre ferme à l'avenir, ce stage  de 6 à 12 mois sera très enrichissant et importante dans votre parcours professionnel.

 

Le travail quotidien

Vous ne serez pas considéré comme un manager, mais comme un travailleur agricole. La plupart des fermes au Danemark sont de taille, où l'agriculteur et souvent sa femme participent au travail de tous les jours en plus de la gestion de la ferme. Grâce au travail, vous allez acquérir une bonne compréhension de la gestion de la ferme, ainsi que la façon d’apprécier l'efficacité technique et économique. Vous pourrez également en apprendre davantage sur les plans d'alimentation, l'élevage, les plans de fertilisation et la protection chimique des cultures, la rotation des cultures et des variétés.

 

Le temps de travail hebdomadaire au Danemark est de 37 heures par semaine, parfois un peu plus. Les heures supplémentaires sont payées par heure. Cela signifie essentiellement que si vous travaillez assez vite dans une ferme danoise, ensuite vous pourrez avoir beaucoup de temps libre. La vitesse de travail prévue dans une ferme danoise est  élevée, ce qui surprend toujours les stagiaires. En combinaison avec beaucoup de nouvelles impressions et informations, au début de votre séjour vous vous sentirez normalement très fatigué, physiquement et mentalement. Ceci est particulièrement vrai pour beaucoup de stagiaires qui viennent de terminer leur formation agricole dans leur pays sans avoir encore exercé  un emploi dans une ferme à temps plein. Mais au bout de quelques mois, vous devriez avoir atteint le rythme de travail danois.

 

Après 2 mois

Après 2-3 mois, vous êtes déjà êtes déjà intégré dans votre travail et la routine quotidienne, dont vous êtes personnellement responsable. Vous êtes censé effectuer avoir acquis l’expérience pour exécuter ces travaux sans instructions directes de l’agriculteur, surveiller la production et aussi informer votre hôte en cas de difficultés ou de problèmes pendant le travail quotidien.

 

Vous devriez, à ce stade, également être en mesure de vous occuper et de prendre soin des animaux pendant le week-end ou en l'absence temporaire de l'agriculteur, ainsi que de surveiller toutes les installations et équipements liés à la production de tous les jours.

Il arrive parfois que l’agriculteur se plaigne que le stagiaire montre un manque d'intérêt, ne demande pas de questions, pas de rapports sur les incidents, par exemple la maladie chez les porcelets, la naissance d'un veau, des problèmes d'estomac avec de nouveaux veaux nés. Vous êtes censé montrer de l'attention et de la responsabilité, et fondamentalement, fonctionner comme si votre ferme d’accueil Danoise appartenait à vous-même.

 

Après 6 mois

Après environ une demi-année, on s’attend à être en mesure de gérer la ferme ou une partie de la production pour peut-être une semaine ou deux, en cas de vacances des autres employés de l'agriculteur ou de l'absence ou pour d'autres raisons.

 

Compétences requises

Pour répondre à ces attentes que vous avez besoin de bonnes compétences linguistiques, expérience réelle avec le travail agricole pratique, comme la traite, soins des truies / porcs ou de travail conduite du tracteur / de terrain. Et enfin 100 pour cent de motivation et la volonté d'apprendre, suivre et exécuter les instructions et montrer de l'intérêt dans la production de la ferme.

Bien sûr, l'hôte est prêt à vous enseigner tout ce que vous devez faire, mais vous êtes toujours censé connaître le travail agricole essentiel quand vous venez au Danemark. Deuxièmement, sans communication suffisante en anglais ou en allemand, vous ne serez pas en mesure de comprendre les instructions, poser des questions ou signaler des problèmes à l'hôte.